Les aires communes

État actuel
Non inscrit
Prix
$ CA25
Démarrer

Description & objectifs du cours

Le présent module ‘Prévention dans les aires communes’ vise à situer ces environnements de travail comme susceptibles de contenir plusieurs types de risques pouvant occasionner des événements accidentels lors des déplacements sur les lieux de travail des employés qui doivent circuler fréquemment, autant pour les activités quotidiennes et courantes, qu’aux fins d’entretien, de changements selon les saison ou des besoins de réparation selon les types de travaux à y réaliser.

Notons que ces lieux sont propices à différents incidents ou accidents étant donné qu’ils servent d’endroits de circulation entre les locaux, départements, services et qu’ils s’agissent de lieux ‘publics’ utilisés par la clientèle et donc susceptibles de connaitre un certain achalandage, trafic et subissant de l’usure ou étant affectés par la température, la consommation et le pourquoi des personnes qui s’y trouvent (clients, fournisseurs, badauds, enfants, etc.). Les aires communes sont des facilités beaucoup plus que des destinations. Ils sont inconsciemment traités comme tel et subissent des niveaux d’utilisation plus intenses. Un client fera plus attention au mobilier de sa chambre qu’à celui du lobby. Souvent les personnes circulants dans ces lieux se déplacent pour une raison en particulier et ne sont donc pas concentré sur l’environnement.

Dès qu’une personne est mobile le nombre d’incidents possibles augmente, donc plus il y a de personnes en déplacement plus les risques augmentent à leur tour, sans parler de l’interaction des personnes entre elles.

Le présent module portera sur les escaliers, les escaliers roulants, les ascenseurs, les couloirs et les zones d’attente.

Les moyens d’évacuation doivent être exempts de toute obstruction ou entreposage (par exemple : appareils ménagers, meubles, pneus, matériaux de construction, accumulation de neige ou de glace, déchets, morceaux de métal et de tout autre encombrement).
Le trajet du moyen d’évacuation doit faire accéder à la voie publique sans obstruction (par exemple : verrous à clé ou manuel, cadenas ou tout autre système de verrouillage).
Les escaliers intérieurs, corridors communs et tout autre trajet d’un moyen d’évacuation doivent être maintenus éclairés en tout temps.
Les portes coupe-feu dans un moyen d’évacuation doivent être munies de quincaillerie tel un pêne et un ferme-porte. La porte doit s’ouvrir facilement et se refermer pour s’enclencher après chaque utilisation.
Les escaliers, les balcons d’issue ainsi que leurs garde-corps ne doivent pas être endommagés et doivent être solidement fixés.

Scroll to Top